Informations

Cachalot SS-170 - Histoire

Cachalot SS-170 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Cachalot SS-170

Cachalot

Le cachalot.

Cachalot (SS-33) a été rebaptisé K-2 (q. v.) le 17 novembre 1911 avant sa mise en service.

(SS-170 : dp. 1110 ; 1. 271'10" ; né 24'9" ; dr. 12'10" ; s.
17 kilos ; cpl 43; une. 13", 6 21" tt.; cl. Cachalot)

Cachalot (SS-170) a été lancé le 19 octobre 1933 sous le nom de VR (SC-4) par le Portsmouth Navy Yard ; parrainé par Mlle K. D. Kempff, et commandé le 1er décembre 1933 Lieutenant-commandant M. Comstock aux commandes.

Après le shakedown, d'autres tests de construction et la révision, le Cachalot a navigué pour San Diego, en Californie, où le 17 octobre 1934, il a rejoint la Force sous-marine de la flotte américaine. Opérant jusqu'en 1937 principalement sur la côte ouest, il s'est livré à des problèmes de flotte, à des exercices de torpille, à des exercices d'entraînement anti-sous-marins, tactiques et sonores. Elle a navigué deux fois dans les eaux hawaïennes et une fois dans la zone du canal pour participer à des exercices de flotte à grande échelle.

Cachalot a autorisé San Diego le 15 juin 1937, à destination de New London, Connecticut, et de service dans le tir expérimental de torpilles pour la station de torpilles de Newport, et une formation solide pour la New London Submarine School jusqu'au 26 octobre 1937, date à laquelle elle a commencé une longue révision à New York Arsenal. Un an plus tard, il a navigué pour participer à un problème de flotte, s'entraîner aux torpilles et s'entraîner au son dans les Caraïbes et au large de la zone du canal, et le 16 juin 1939, il s'est présenté à Pearl Harbor pour travailler avec la Force sous-marine et la Force de reconnaissance.

La guerre est arrivée à Cachalot alors qu'elle gisait à Pearl Harbor Navy Yard en révision. Lors de l'attaque japonaise du 7 décembre 1941, un de ses hommes est blessé, mais le sous-marin ne subit aucun dommage. Les travaux de yard sur elle ont été accomplis à un rythme effréné et le 12 janvier 1942 elle a navigué sur sa première patrouille de guerre. Après avoir fait le plein à Midway, elle a effectué une reconnaissance de Wake, Eniwetok Ponape, Truk, Namonuito et Hall Islands, retournant à Pearl Harbor le 18 mars avec des renseignements indispensables sur les bases japonaises. Sa deuxième patrouille de guerre, pour laquelle elle a quitté Midway le 9 juin, a été menée au large des îles japonaises, où elle a endommagé un pétrolier ennemi. En revenant à Pearl Harbor le 26 juillet, elle a autorisé sa dernière patrouille de guerre le 23 septembre, pénétrant les eaux glaciales de la mer de Béring pour soutenir les opérations des Aléoutiennes.

Dépassé pour les patrouilles de guerre ardues, le Cachalot avait encore un rôle clé à jouer pendant le reste de la guerre, qu'il passa comme navire-école pour l'école des sous-marins de New Landon. Elle a servi ici jusqu'au 30 juin 1945, quand elle a navigué à Philadelphie où elle a été désarmée le 17 octobre 1945 Elle a été vendue le 26 janvier 1947.

Cachalot a reçu trois étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale.


USS Cachalot (SS-170)

La fête du Travail est un jour férié américain que nous considérons traditionnellement comme la fin de l'été et le week-end de trois jours nous donne une fois de plus le temps de profiter de la compagnie des amis et de la famille lors de pique-niques et de barbecues à la plage ou au lac. Les enfants sont de retour à l'école et l'automne suivra dans quelques semaines.

Bien qu'il existe de nombreuses couvertures navales de vacances pour marquer les principales fêtes telles que le jour de l'an, le 4 juillet, Thanksgiving et Noël, les couvertures marquant la fête du travail sont un peu moins courantes. La couverture de ce mois-ci était l'œuvre du sponsor Norman K. Mary (USCS # 584, ANCS # 16) et de l'artiste C. W. Richell (USCS # 251). C'est une couverture thermographiée et colorée à la main. Le dessin a été utilisé sur des couvertures annulées sur plusieurs navires, dont l'USS Arizona, l'USS Bridge et l'USS Cachalot. L'oblitération utilisait de l'encre verte et montre que Cachalot était à Hawaï à cette date. Mary et Richell ont préparé un certain nombre de cachets de vacances au cours de leur carrière. Richell a été nommé roi du cachet en 1934 avec son cachet de la fête du travail de 1934 dans « Stamps Magazine ».

Le Cachalot a été lancé à l'origine sous le nom d'USS V-8, SC-4 (Submarine Cruiser). Cette conception était un sous-marin plus grand que les bateaux S servant déjà dans la flotte, armé de gros canons de pont pour le projeter à la surface. Mis en service le 1er décembre 1933, il était à Pearl Harbor le 7 décembre et a par la suite servi dans deux patrouilles de guerre dans le Pacifique et une patrouille dans les Aléoutiennes avant d'être désigné comme sous-marin d'entraînement à la Submarine School de New London, Connecticut, où il a servi. tout au long de la guerre et a été désarmé le 17 octobre 1945.


USS Cachalot, SS-170

Sorcières, chauves-souris et chats noirs. Ce doit être Halloween ! Cette couverture colorée dessinée à la main a été produite par William Linto en 1938, son 79 e cachet numéroté. On estime qu'il a produit plus de 5 000 cachets. Il a produit des couvertures oblitérées à bord des navires de guerre, des cachets patriotiques, des cachets politiques, des cachets du premier jour d'émission et des cachets historiques pour ne citer que quelques sujets. Ses premières couvertures étaient dessinées à la main en quantités d'environ 100 par dessin, mais Linto a dû se rendre rapidement compte qu'il ne pourrait jamais suivre ce rythme et il est passé aux cachets imprimés juste au moment de cette couverture. Pouvez-vous imaginer le temps nécessaire pour dessiner ou lettrer 100 couvertures, produisant 1 ou 2 modèles à peu près tous les mois ?

Le design #79 de Linto a eu une production totale de 108 couvertures, chacune étant numérotée au dos de la couverture. Cette conception a été annulée à bord de l'USS Whippoorwill, dédicacée par le commis au courrier de l'US Navy Jimmie Allen ou à bord de l'USS Cachalot, comme cet exemple.
Le Cachalot a été lancé à l'origine en 1933 sous le nom de USS V-8, Submarine Cruiser numéro 4 (SC-4) mais a été rebaptisé Cachalot et a reçu le numéro de coque SS-170. Comme c'était le cas pour les sous-marins de l'époque, Cachalot s'est engagé dans des exercices de problèmes de flotte et s'est entraîné avec d'autres navires travaillant sur les tactiques anti-sous-marines, ainsi que sur ses propres tactiques d'attaque et d'évasion. Elle a servi dans les Caraïbes et la Zone du Canal, en effet cette couverture est annulée à bord lorsque Cachalot était à Coco Solo dans la Zone du Canal. En 1939, le Cachalot est transféré à Pearl Harbor où il est amarré le 7 décembre 1941 en pleine révision.

Le Cachalot et le navire jumeau USS Nautilus se sont engagés dans des patrouilles pour effectuer la reconnaissance des îles reconnues par la Marine comme objectifs à long terme. Cachalot a visité Truk et Eniwetok lors de sa première patrouille à un moment où les renseignements sur les îles tenues par les Japonais faisaient cruellement défaut. Lors de sa deuxième patrouille, le Cachalot se trouvait dans la région de l'île d'origine japonaise où il a endommagé un pétrolier ennemi. Sa dernière patrouille de guerre en septembre 1942 la trouva dans la mer de Béring soutenant la campagne des Aléoutiennes après l'invasion japonaise survenue en juin 1942.

Cachalot a passé le reste de la guerre comme navire-école sous-marin à New London, Connecticut. Les sous-marins des classes Gato et Balao étaient de bien meilleures conceptions pour mener la guerre sous-marine à l'ennemi. L'idée d'un croiseur sous-marin, un sous-marin qui monte des canons de gros calibre, était peut-être une bonne idée à l'époque, mais l'idée d'un sous-marin en surface le frappant avec de gros canons ne semble pas très attrayante. Le Cachalot est désarmé le 17 octobre 1945 et vendu à la ferraille en janvier 1947.


Cachalot-classe sous-marin

Les Cachalot-classe sous-marins étaient une paire de sous-marins de taille moyenne de la marine des États-Unis construits selon les limites de tonnage du traité naval de Londres de 1930. Ils étaient à l'origine dotés des symboles de classification de coque V-8 et V-9 et étaient donc connus sous le nom de "V-boats" même s'ils n'avaient aucun lien avec les sept autres sous-marins (V-1 à V-7) construits entre la Première et la Seconde Guerre mondiale. Joseph W. Paige Β] du Bureau de construction et de réparation de la Marine (BuC&R) a développé la conception de base, mais le constructeur, Electric Boat, était responsable de l'arrangement détaillé, c'était assez audacieux, car EB n'avait construit aucun nouveau sous-marin depuis avoir terminé quatre bateaux obsolètes pour le Pérou. Β]

Bien qu'à l'extérieur un peu comme les derniers « sous-marins de la flotte », à l'intérieur, le Cachalots étaient assez différents. En raison de la pression de la Conférence des officiers sous-marins, ils comportaient des coques doubles complètes adaptées de la Kaiserliche Marine's U-135, des systèmes de propulsion diesel à entraînement direct, un mess d'équipage séparé (rétabli grâce à la réorganisation par EB de la disposition interne que Portsmouth suivrait peu de temps après), et un espace considérable autour de la tourelle dans le grand pont eau claire désambiguïsation nécessaire (qui a été considérablement réduit pendant la Seconde Guerre mondiale lorsque le canon de trois pouces (76 & 160 mm) a été déplacé vers l'avant du pont). EB s'appuyait également sur le soudage électrique, tandis que Portsmouth s'accrochait au rivetage - pendant la guerre, les bateaux rivetés fuyaient du mazout. Δ]

Les réservoirs externes se sont avérés trop étroits pour un entretien facile, et les diesels MAN étaient un casse-tête constant, exigeant une remotorisation en 1936. D'autre part, la classe a fait un contribution majeure à l'habitabilité, lorsque Seiche a été le premier sous-marin équipé de la climatisation, Ε] et ​​efficace, étant d'abord équipé du Mark I Torpedo Data Computer (TDC). Η]

La réduction de la taille était allée trop loin avec la Cachalots, limitant leur endurance de patrouille, et ils furent bientôt relégués à l'entraînement. Ε]


Navires similaires ou similaires à l'USS Cachalot (SS-170)

Les sous-marins de la classe Cachalot étaient une paire de sous-marins de taille moyenne de la marine des États-Unis construits sous les limites de tonnage du traité naval de Londres de 1930. Ils étaient à l'origine nommés V-8 et V-9, et étaient donc connus sous le nom de " bateaux" même s'ils n'avaient aucun lien avec les sept autres sous-marins (V-1 à V-7) construits entre la Première et la Seconde Guerre mondiale. Wikipédia

Le troisième navire de la marine des États-Unis à porter ce nom. Nommé et désigné à l'origine V-6, mais a été redésigné et a reçu le symbole de classification de coque SC-2 le 11 février 1925. Wikipedia

Sous-marin de la classe Porpoise, le cinquième navire de la marine des États-Unis à porter le nom du requin. Mis en place par l'Electric Boat Company à Groton, Connecticut, le 24 octobre 1933. Wikipedia

Le sixième navire de la marine des États-Unis à porter le nom de ce mammifère aquatique. Il portait également le nom V-7 et les classifications SF-10 et SC-3 avant sa mise en service. Wikipédia

Conception de sous-marin de la marine des États-Unis, utilisée principalement pendant la Seconde Guerre mondiale. L'USN's est le premier sous-marin de flotte pleinement réussi, et a commencé la guerre près des combats. Wikipédia

Le navire de tête de sa classe de sous-marins. Déposé au chantier naval de Portsmouth, Kittery, Maine le 27 octobre 1933 lancé le 20 juin 1935, parrainé par Mlle Eva Croft et mis en service le 15 août 1935, sous le commandement du lieutenant-commandant Stuart S. Murray. Wikipédia

Le premier navire de la marine des États-Unis à être nommé pour le permis. Posé le 6 juin 1935 par l'Electric Boat Company, Groton, Connecticut, lancé le 5 octobre 1936 parrainé par Mme Edith B. Bowen, épouse de Harold G. Bowen, chef du Bureau of Engineering. Wikipédia

Les sous-marins de la classe Tench étaient un type de sous-marin construit pour la marine des États-Unis (USN) entre 1944 et 1951. Amélioration par rapport aux et es, seulement environ 35 à 40 tonnes de plus, mais plus solidement construits et avec une disposition interne légèrement améliorée. Wikipédia

Le premier navire de la marine des États-Unis à porter le nom du brochet, espèce de poisson d'eau douce originaire de l'est des États-Unis et du Canada. Posé le 25 mars 1935 par la Electric Boat Company à Groton, Connecticut. Wikipédia

Étape de développement importante dans la conception du concept de "fleet submarine" dans les années 30. Une amélioration progressive par rapport à la classe Porpoise précédente, ils ont été la première classe de sous-marins américains à atteindre 21 nœuds avec une installation de propulsion fiable, leur permettant d'opérer avec les cuirassés de type Standard de la flotte de surface. Wikipédia

Le premier navire de la marine des États-Unis à porter le nom de la perche. Mis en place le 25 février 1935 par la Electric Boat Company, à Groton, Connecticut. Wikipédia

Le premier navire de la marine des États-Unis à porter le nom du marlin, un poisson de gros gibier. Explorer pour remplacer les sous-marins vieillissants de la classe S. Wikipédia

Le seul navire de la marine des États-Unis à porter le nom du corbeau des mers, un chabot de la côte nord-atlantique de l'Amérique. Déposé le 9 août 1938 par le chantier naval de Portsmouth à Kittery, Maine. Wikipédia

Mis sur cale le 20 décembre 1933 par Portsmouth Navy Yard, à Kittery, Maine lancé le 12 septembre 1935 parrainé par Mlle Jane Logan Snyder et commandé le 2 décembre 1935, le lieutenant Heber H. "Tex" McLean commande. Le premier sous-marin entièrement soudé. Wikipédia

Conception réussie du sous-marin de la marine des États-Unis utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, et avec 120 unités achevées, la plus grande classe de sous-marins de la marine des États-Unis. Une amélioration par rapport au précédent, les bateaux présentaient de légères différences internes. Wikipédia

Le premier navire de la marine des États-Unis à porter le nom du chabot. Mis sur cale le 7 septembre 1937 au chantier naval de Portsmouth à Kittery, Maine. Wikipédia

Le deuxième navire de la marine des États-Unis à être nommé stingray. Déposé au chantier naval de Portsmouth le 1er octobre 1936. Wikipedia

Le premier navire de la marine des États-Unis nommé pour le maquereau. Explorer pour remplacer les sous-marins vieillissants de la classe S. Wikipédia

Mis en place le 22 décembre 1933 à Groton, Connecticut, par l'Electric Boat Corporation lancé le 4 septembre 1935 parrainé par Mlle Eleanore Katherine Roosevelt, fille du secrétaire adjoint de la Marine Henry L. Roosevelt et commandé le 12 mars 1936, le lieutenant Leo L Pace (classe de 1921) aux commandes. Puis affecté à SubDiv 14. Wikipedia


L'épave de l'USS frelon Situé

Le 26 octobre 1942, lors de la bataille des îles Santa Cruz, le porte-avions USS Hornet (CV-8) est perdu au profit du Pacifique. En janvier 2019, une semaine seulement après avoir confirmé la découverte du premier cuirassé japonais coulé pendant la Seconde Guerre mondiale, l'équipage du.


Les navires de Pearl Harbor : une brève histoire de chaque navire présent

L'attaque de Pearl Harbor est l'un des moments marquants de l'histoire des États-Unis où, à un moment donné, la nation s'est unie au défi d'une attaque contre elle et contre ses forces armées. Malheureusement, pour la plupart des Américains d'aujourd'hui, quelle que soit leur idéologie politique, le concept de se rassembler en cas de crise est une idée étrangère et peut-être même haineuse.

Cependant, en décembre 1941, la flotte du Pacifique de la marine des États-Unis a été attaquée à Pearl Harbor, la nation s'est réunie comme jamais auparavant. Le matin du 7 décembre 1941, il y avait plus de quatre-vingt-dix navires de la flotte du Pacifique à Pearl Harbor. Alors que plus de vingt pour cent de ces navires ont été coulés ou endommagés lors de l'attaque, presque tous ont repris du service et de nombreux survivants ont été perdus au combat pendant la guerre. Seuls deux navires ou embarcations subsistent des navires présents le 7 décembre 1941, le remorqueur USS Hoga et le Coast Guard Cutter USCG Taney qui est aujourd'hui un navire musée à Baltimore Maryland. Le reste, perdu au combat, coulé comme cible ou mis au rebut. Des hommes vaillants qui ont servi comme équipages pendant la guerre et à Pearl Harbor, il en reste très peu. Ils font partie de ce que nous appelons maintenant le “La plus grande génération.”

En 1978, j'ai eu l'occasion de visiter Pearl Harbor et de visiter le USS Arizonaet Mémoriaux de l'USS Utah au cours d'une croisière de près de trois semaines et d'une visite à Pearl Harbor en tant que cadet junior ROTC de la Marine. Je ne peux oublier cette expérience, car les visites des deux mémoriaux, situés au-dessus des épaves des deux navires coulés dans lesquels plus de 1000 Américains sont encore ensevelis à ce jour, m'ont marqué.

Ce soir, je me souviens de tous les navires et de leurs vaillants équipages, dont beaucoup étaient des volontaires qui étaient entrés en service peu de temps avant l'attaque parce qu'ils croyaient que la nation était en danger qui étaient présents à Pearl Harbor le 7 décembre 1941. Je me souviens aussi un gouvernement qui, bien que déchiré par des divergences idéologiques, a décidé de s'unir pour faire face à la menace d'ennemis avancés avant même qu'ils ne ciblent les États-Unis.

Le fait indique que seuls deux des navires présents lors de l'attaque de Pearl Harbor sont encore à flot et que la grande majorité de leurs équipages sont décédés. Très peu de survivants de ce jour d'infamie restent et c'est notre triste tâche de continuer à rappeler à la nation et au monde le prix de l'arrogance.

C'est l'histoire des navires qui étaient à Pearl Harbor ce matin fatidique du 7 décembre 1941.

Il y a quelques années, j'ai écrit un article intitulé Les cuirassés de Pearl Harbor. J'ai suivi cela avec un article cette année intitulé « Oublié de l'autre côté de l'île Ford : USS Utah, USS Raleigh, USS Détroit et USS Tanger. Bien sûr, la plupart de ceux qui ont vu l'un ou l'autre Tora ! Tora ! Tora ! or Pearl Harborconnaît l'attaque de « Battleship Row » et les aérodromes d'Oahu. Ce qui est souvent négligé dans de nombreux récits, ce sont les histoires de certains des navires les moins connus qui ont joué un rôle clé ou ont été endommagés lors de l'attaque. Étant donné qu'aucun des articles que j'ai vus n'a parlé de tous les navires de la marine américaine à Pearl Harbor ce matin fatidique, j'ai pris le temps d'énumérer tous les navires à l'exception des bateaux de chantier et de patrouille présents à Pearl Harbor le 7 décembre. 1941. J'ai également exclu les garde-côtes. Un bref compte rendu du service de guerre et de la disposition finale de chaque navire est inclus. Je crois que c'est le seul site qui a cette information dans un seul article.

Au cours de l'attaque, 18 navires ont été coulés ou endommagés mais seulement trois, Arizona, Oklahoma et Utah jamais remis en service. Pendant la guerre, 18 autres navires ont été coulés ou radiés en tant que pertes pendant la guerre. Tous les navires perdus pendant la guerre sont marqués d'un astérisque. Un navire, le USS Castorest resté en service actif jusqu'en 1968 au service des guerres de Corée et du Vietnam. Un navire, le Light Cruiser Phénixa été coulé pendant la guerre des Malouines alors qu'il servait de navire argentin Général Belgrano. Aucun navire de la marine américaine à part le Yard Tug Hoga(non inclus dans cet article) restent aujourd'hui. Il est regrettable que la Marine ou toute organisation ait eu la prévoyance de sauver l'un de ces navires. Il aurait été approprié que l'un des cuirassés ayant survécu à la guerre soit conservé comme navire commémoratif près du Mémorial de l'Arizona. Tandis que le USS Missouri sert à cette fin symbolique de la fin de la guerre, il est dommage qu'aucun navire à Pearl Harbor n'ait été préservé afin que les gens puissent voir par eux-mêmes à quoi ressemblaient ces navires galants.

Cuirassés

Nevada (BB-36) Nevadaétait le seul cuirassé à se mettre en route pendant l'attaque. Alors qu'il tentait de s'échapper du port, il a été lourdement endommagé et pour l'empêcher de couler dans le chenal principal, il a été échoué au large de Hospital Point. Elle sera élevée et remise en service lors de l'assaut de mai 1943 sur Attu. Elle retournera ensuite dans l'Atlantique où elle participera au débarquement de Normandie au large d'Utah Beach et à l'invasion du sud de la France en juillet 1944. Elle retourne ensuite dans le Pacifique et participe aux opérations contre Iwo Jima et Okinawa où elle assure à nouveau appui au tir naval.Après la guerre, il serait affecté comme cible aux essais de bombe atomique de l'atoll de Bikini, survivant à ceux-ci, il serait coulé comme cible le 31 juillet 1948. Il reçut 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

USS Oklahoma

*Oklahoma (BB-37)Lors de l'attaque de Pearl Harbor Oklahoma a été touché par 5 torpilles aériennes a chaviré et a coulé à son amarrage avec la perte de 415 officiers et membres d'équipage. Sa carcasse serait soulevée mais elle ne reverrait plus jamais le service et a coulé sur le chemin des brisants en 1946. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service lors de l'attaque.

Pennsylvanie (BB-38) Pennsylvanie était le navire amiral de la flotte du Pacifique le 7 décembre 1941 et était en cale sèche en cours de maintenance au moment de l'attaque. Frappé par deux bombes, il a subi des dommages mineurs et serait en action au début de 1942. Il a subi des réparations mineures et a participé à de nombreux débarquements amphibies dans le Pacifique et était présent à la bataille du détroit de Surigo. Gravement endommagé par une torpille aérienne à Okinawa Pennsylvanie serait réparé et après la guerre utilisé comme cible pour les essais de bombe atomique. Il a été coulé comme cible d'artillerie en 1948. Il a reçu 8 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

L'USS Arizona avant l'attaque

*Arizona (BB-39) Arizona a été détruit lors de l'attaque. Touché par 8 bombes perforantes dont l'une a pénétré sa poudrière avant, elle a été consumée dans une explosion cataclysmique qui a tué 1103 de ses 1400 membres d'équipage. Il a été désarmé en tant que perte de guerre, mais ses couleurs sont relevées et abaissées chaque jour au-dessus du mémorial qui se trouve à cheval sur sa coque brisée. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Tennessee (BB-43) Tennesseea été endommagé par deux bombes et a été protégé des torpilles par Virginie-Occidentale.Après des réparations, il mena des opérations dans le Pacifique jusqu'à ce qu'il se présente au chantier naval de Puget Sound en août 1942 pour une reconstruction complète et modernisé avec les derniers radars, équipements de conduite de tir et armements anti-aériens. Elle est revenue au service actif en mai 1943. Elle a fourni un soutien de tir naval dans de nombreuses opérations amphibies et a été un navire clé pendant la bataille du détroit de Surigo tirant dans des salves de six canons pour utiliser judicieusement son approvisionnement limité de projectiles perforants, Tennessee a tiré 69 de ses grosses balles de 14 pouces avant d'arrêter le tir. Ses coups de feu ont aidé à couler les cuirassés japonais Fuso et Yamishiro et d'autres navires de la Southern Force de l'amiral Nishimura. Il a été endommagé par un Kamikaze au large d'Okinawa le 18 avril 1945 qui a tué 22 et blessé 107 de son équipage mais ne l'a pas mis hors de combat. Sa dernière mission de la guerre était de couvrir le débarquement des troupes d'occupation à Wakayama, au Japon. Il a été désarmé en 1947 et est resté en réserve jusqu'en 1959, date à laquelle il a été vendu à la ferraille. Tennessee a obtenu une mention élogieuse de l'unité de la marine et 10 étoiles de bataille pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale.

USS California transitant par le canal de Panama

Californie (BB-44) Californie a été touché par deux torpilles, mais a eu la malchance d'avoir toutes ses grandes écoutilles étanches déverrouillées en vue d'une inspection. Touché par deux torpilles et deux bombes, il coule à ses amarres et fait 98 morts et 61 blessés. Il a été renfloué et a reçu des réparations temporaires à Pearl Harbor avant de naviguer vers le chantier naval de Puget Sound pour être entièrement reconstruit et modernisé avec les derniers radars, équipements de lutte contre les incendies et armements anti-aériens. Elle reprit du service en janvier 1944. Elle vit sa première action dans les Mariannes et fut en action continue jusqu'à la fin de la guerre. Elle a joué un rôle important dans la bataille du détroit de Surigo et dans les débarquements amphibies à Guam et Tinian, Leyte, Iwo Jima et Okinawa. Il a été désarmé en 1947 et mis en réserve pour finalement être vendu à la ferraille en 1959. Il a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Maryland (BB-45) À Pearl Harbor Maryland a été amarré à l'intérieur de l'Oklahoma et a été touché par 2 bombes. Elle serait rapidement réparée et remise en service et bénéficierait d'une modernisation minimale pendant la guerre. Elle participera aux opérations tout au long de la campagne du Pacifique en fournissant un appui-feu naval aux débarquements à Tarawa, Kwajalein, Saipan, où elle a été endommagée par une torpille aérienne, Palau, Leyte où elle a été endommagée par un Kamikaze, Okinawa et le cuirassé action au détroit de Surigo. Désarmé en 1947, il a été mis en réserve et vendu à la ferraille en 1959. Le 2 juin 1961, l'honorable J. Millard Tawes, gouverneur du Maryland, a consacré un monument durable à la mémoire du vénérable cuirassé et de ses combattants. Construit en granit et en bronze et incorporant la cloche de « Fighting Mary », ce monument rend hommage à un navire et à ses 258 hommes qui ont donné leur vie en servant à son bord pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce monument est situé sur le terrain de la State House, Annapolis, Maryland. Maryland a reçu sept étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale.

L'USS West Virginia après son sauvetage et sa reconstruction complète

Virginie-Occidentale (BB-48) Virginie-Occidentale subi certains des pires dégâts de l'attaque. Touché par au moins 5 torpilles et deux bombes dont elle a été sauvée Oklahoma destin par l'action rapide de son agent de contrôle des avaries pour contrer les inondations afin qu'elle coule sur une quille égale. Il sera remonté, renfloué et ramené sur la côte ouest pour une modernisation poussée à l'ordre du Tennessee et Californie. Le dernier cuirassé de Pearl Harbor à être remis en service, elle a rattrapé le temps perdu alors qu'elle menait la ligne de bataille dans le détroit de Surigo tirant 16 salves complètes sur l'escadron japonais aidant à couler le cuirassé japonais Yamashirodans la dernière action cuirassé contre cuirassé de l'histoire. Virginie-Occidentalea été désarmé en 1947, mis en réserve et vendu à la ferraille en 1959.

Croiseurs lourds

La Nouvelle-Orléans (CA-32) Dommages mineurs causés par les éclats d'obus lors d'un quasi-accident. A combattu tout au long de la guerre dans l'arc du Pacifique soufflé par une torpille japonaise à la bataille de Trassafaronga en novembre 1942, réparé. 17 étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale, désaffecté en 1947 et vendu à la ferraille en 1957.

USS San Francisco CA-38

San Francisco (CA-38En bon état à Pearl Harbor, combattu pendant la guerre du Pacifique, le plus connu pour ses actions lors de la bataille navale de Guadalcanal combattant le cuirassé japonais Hiei. Désarmé en 1946 et vendu à la ferraille en 1959. San Francisco a remporté 17 étoiles de bataille pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour sa participation à la bataille navale de Guadalcanal, elle a reçu la Presidential Unit Citation. Pour la même action, trois membres de son équipage ont reçu la Médaille d'honneur : le lieutenant-commandant Herbert E. Schonland, le lieutenant-commandant Bruce McCandless et le maître de Manœuvre 1re classe Reinhardt J. Keppler (à titre posthume). L'amiral Daniel Callaghan a également reçu la Médaille d'honneur (à titre posthume). Au cours de la réparation de novembre 1942 à Mare Island, il a été nécessaire de reconstruire en profondeur le pont. Les ailes du pont ont été retirées dans le cadre de cette réparation et sont maintenant montées sur un promontoire à Lands End, à San Francisco, dans la zone de loisirs nationale du Golden Gate surplombant l'océan Pacifique. Ils sont placés sur le parcours du grand cercle de San Francisco à Guadalcanal. L'ancienne cloche du navire se trouve au Marines Memorial Club de San Francisco.

Croiseurs légers

Raleigh (CL-7) Fortement endommagé par une torpille, il a servi pendant toute la guerre principalement dans le Pacifique Nord. Déclassé en 1945 et mis au rebut en 1946

Détroit (CL-8) En bon état et s'est mis en route pendant l'attaque. Principalement servi dans le Pacifique Nord et en service de convoi, gagnant 6 étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale, désaffecté et vendu à la ferraille en 1946

Le croiseur de la marine argentine General Belgrano, l'ancien USS Phoenix naufrage pendant la bataille des Malouines 1982

Phénix (CL-46) En bon état à Pearl Harbor et a servi tout au long de la guerre et à la bataille du détroit de Surigo, elle a aidé à couler le cuirassé japonais Fuso. Elle a obtenu 9 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en 1946 et transféré en Argentine en 1951. A servi comme Général Belgranoet coulé par le sous-marin HMS Conqueror le 2 mai 1982 pendant la guerre des Malouines.

Honolulu (CL-48) A subi des dommages mineurs à la coque suite à un quasi-accident. A servi dans le Pacifique et a combattu plusieurs engagements contre les forces de surface japonaises dans les Salomon. Lors de la bataille de Kolombangara dans la nuit du 12 au 13 juillet 1943, il est endommagé par une torpille mais coule le croiseur léger japonais. Jintsu. A gagné 9 étoiles de bataille pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale, désaffecté en 1947 et vendu à la ferraille en 1949

Saint-Louis (CL-49) Saint-Louisa démarré à 9 h 30, presque torpillé par un sous-marin nain japonais. Elle a servi tout au long de la guerre dans de nombreuses opérations et a été endommagée à la bataille de Kolombangara. Elle a obtenu 11 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été désarmée en 1946 et transférée au Brésil où elle a été rebaptisée Tamandaré sinistré en 1976 vendu à la ferraille en 1980 mais a coulé alors qu'il était remorqué vers Taïwan.

*Hélène (CL-50) Endommagé et réparé. Engagé dans de nombreuses batailles autour des îles Salomon où lors de la bataille du cap Espérance à Guadalcanal, elle a coulé le croiseur lourd japonais Furutakaet destructeur Fubiki.Il a été engagé lors de la bataille navale de Guadalcanal et a été coulé lors de la bataille du golfe de Kula le 6 juillet 1943. Il a été le premier navire à recevoir la mention élogieuse de l'unité navale et a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Allen (DD-66)En bon état lors de l'attaque, il a passé la guerre dans des opérations locales dans la région d'Oahu. Déclassé en 1945 et mis au rebut en 1946

Schley (DD-103) En cours de révision le 7 décembre, il n'a pas été endommagé en attaque. Converti en transport à grande vitesse (APD) en 1942, a remporté 11 étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale et a été désarmé en 1945 et mis au rebut en 1946

Mâcher (DD-106)Indemne lors de l'attaque et mené des opérations locales à Oahu pour le reste ou la guerre, désarmé en 1945 et mis au rebut en 1946.

* Quartier (DD-139) salle était en cours de patrouille à l'entrée de la Manche à Pearl Harbor le 7 décembre, a coulé un sous-marin japonais. Converti en APD en 1943 et a servi dans de nombreuses opérations avant d'être lourdement endommagé par les bombardiers japonais à Ormoc Bay au large de Leyte en décembre 1944, déclenchant des incendies qui ne pouvaient pas être contrôlés. Elle a été coulée par USS O'Brien (DD-725) après le sauvetage des survivants. Par un étrange coup du sort, le C.O. d'O'Brien LCDR Outerbridge qui avait commandé salle quand elle a coulé le sous-marin japonais à Pearl Harbor. sallea remporté 10 étoiles de bataille pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dewey (DD-349) Révisé le 7 décembre, le Dewey a servi tout au long de la guerre, gagnant 13 étoiles de bataille pour escorter des porte-avions, des convois et soutenir des opérations amphibies. Désarmé en octobre 1945 et vendu à la ferraille en 1946

Farragut (DD-348) A commencé pendant l'attaque a subi des dommages mineurs de mitraillage. Pendant la guerre, il a opéré des Aléoutiennes au Pacifique Sud et au Pacifique central en escortant des porte-avions et en soutenant des opérations amphibies. Elle a obtenu 14 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Déclassé en 1945 et vendu à la ferraille en 1947

*Coque (DD-350) En bon état à Pearl Harbor, il a opéré des Aléoutiennes au Pacifique Sud et au Pacifique central en escortant des porte-avions et en soutenant des opérations amphibies. Elle a obtenu 10 étoiles de bataille avant de sombrer dans « Halsey's Typhoon » le 18 décembre 1944.

MacDonough (DD-351) MacDonough est devenu en route pendant l'attaque et n'a pas été endommagé, pendant la guerre a servi dans le Pacifique Nord et Central en escortant des porte-avions et en soutenant des opérations amphibies. Elle a remporté 13 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en octobre 1945 et vendu à la ferraille en 1946

*Worden (DD-352) Worden s'est mis en route pendant l'attaque et a pris la mer avec des navires à la recherche de la force de frappe japonaise. Servi à Midway et dans le Pacifique Sud avant d'être transféré dans les Aléoutiennes où il s'échoua sur un pinacle en raison des vents et des courants à Constantine Harbour Amchitka Island le 12 janvier 193, il se brisa dans les vagues et fut considéré comme une perte totale. Worden a reçu 4 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dale (DD-353) Vallée a commencé immédiatement sous le commandement de son Command Duty Officer, un Enseigne et a rejoint les navires à la recherche de la force de frappe japonaise. Pendant la guerre, il a servi dans le Pacifique Nord et Central et a participé à la bataille des îles Komandorski le 26 mars 1943. A remporté 12 étoiles de bataille pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale, désarmé en octobre 1945 et vendu à la ferraille en décembre 1946.

*Monaghan (DD-354) Monaghanétait le destroyer Ready le 7 décembre et a été mis en route lorsque Ward a coulé le sous-marin miniature. À la sortie du port, percuté, chargé de profondeur et coulé un sous-marin japonais de poche qui avait pénétré dans Pearl Harbor. Il a participé aux opérations de la mer de Corail, de Midway, des Aléoutiennes, de la bataille des îles Komandorski et du Pacifique central avant de couler avec la perte de tous les membres d'équipage sauf 6 lors du grand typhon de novembre 1944, qui a coulé le 17 novembre. Elle a reçu 12 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Aylwin (DD-355)A commencé moins d'une heure après le début de l'attaque avec 50% de son équipage et quatre officiers, tous les Ensigns l'armant laissant son commandant et d'autres derrière dans un lancement car elle avait pour instruction de ne pas s'arrêter pour quoi que ce soit. Cela a été capturé dans le film En danger. Pendant la guerre Aylwin a combattu à la mer de Corail, à Midway, à Guadalcanal, dans les Aléoutiennes et dans le Pacifique central jusqu'à Okinawa et, grâce à l'action de son équipage, a survécu au grand typhon de novembre 1944. Il a remporté 13 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale et a été désarmé en Octobre 1945. Il est vendu à la ferraille en décembre 1946.

USS Selfridge

Selfridge (DD-357) Équipé par un équipage de 7 navires différents, le Selfridge a pris la route à 13h00 et n'a pas été endommagé lors de l'attaque. Tout au long de la guerre, elle a principalement servi d'escorte aux porte-avions et aux transports. Torpillé par un destroyer japonais et perdu son arc à la bataille de Vella Lavella le 6 octobre 1942. Réparé et terminé la guerre. A remporté 4 étoiles de bataille pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale et a été désarmé en octobre 1945 et vendu à la ferraille en décembre 1946.

Phelps (DD-360) En bon état à Pearl Harbor, Phelps a été crédité d'avoir abattu un avion ennemi. Il était en action à Coral Sea, Midway, Guadalcanal, les Aléoutiennes et le Pacifique central, ramassant 12 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en octobre 1945 et mis au rebut en 1947.

Cummings (DD-365)A subi des dommages mineurs causés par des fragments de bombe, mais s'est mis en route rapidement. Pendant la guerre, il a servi dans l'escorte de convois, avec des forces opérationnelles de porte-avions rapides et a fourni un soutien aux tirs d'artillerie navale des Aléoutiennes jusqu'à l'océan Indien où il a opéré avec la Royal Navy. Le 12 août 1944, le président Roosevelt diffusa une allocution nationale depuis le gaillard d'avant de Cummings après un voyage en Alaska. Cummings a été mis hors service en décembre 1945 et vendu à la ferraille en 1947.

*Reid (DD-369) En bon état à Pearl Harbor Reidescorté des convois et des opérations amphibies dans tout le Pacifique jusqu'à ce qu'il soit coulé par des Kamikazes à Ormoc Bay aux Philippines le 11 décembre 1944. Le 31 août 1942, il coula par des tirs du sous-marin japonais RO-1 au large d'Adak en Alaska. Elle a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cas (DD-370) En bon état à Pearl Harbor Casescorté les forces opérationnelles des porte-avions rapides pendant une grande partie de la guerre, ainsi que des opérations de guerre anti-sous-marine et de soutien naval. Il a coulé un sous-marin Midget à l'extérieur du mouillage de la flotte à Ulithi le 20 novembre 1944 et un transport japonais au large d'Iwo Jima le 24 décembre 1944. Il a remporté 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale et a été désarmé en décembre 1945 et vendu à la ferraille en décembre 1947 .

Conyngham (DD-371)En bon état lors de l'attaque, il était en route cet après-midi-là. A passé la majeure partie de la guerre à escorter des convois, à escorter des forces opérationnelles de porte-avions et à mener des missions d'appui aux tirs navals, elle a été endommagée à deux reprises par le mitraillage d'avions japonais, elle a remporté 14 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Utilisé dans les essais de la bombe atomique en 1946 et détruit par le naufrage en 1948.

Cassin (DD-372) Détruit en cale sèche mais récupéré et remis en service en 1944 escortant les convois et le TG 38.1 la Force de combat de la flotte dans le golfe de Leyte ainsi que soutenant les opérations amphibies. Elle a obtenu 6 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en décembre 1945 et vendu à la ferraille en 1947

Shaw (DD-373) Dégâts massifs soutenus dus à l'explosion d'un chargeur, récupéré et réparé, servi tout au long de la guerre et récompensé de 11 étoiles de bataille. Endommagé par des bombardiers en piqué japonais au large du cap Gloucester le 25 décembre 1943 faisant 3 morts et 33 blessés. Désarmé en octobre 1945 et mis au rebut en 1947

*Tucker (DD-374) En bon état à Pearl Harbor Tuckera conduit des opérations d'escorte de convoi et a été coulé quand elle a heurté une mine escortant un transport à Espiritu Santo le 1 août 1942 en coulant le 4 août. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Downes (DD-375) Détruit en cale sèche et récupéré. Désarmé en juin 1942, reconstruit et remis en service en 1943. Après avoir été remis en service et utilisé pour escorter des convois et mener des opérations d'appui naval à des opérations amphibies. Elle a obtenu 4 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en 1947 et vendu à la ferraille.

Bagley (DD-386) En bon état à Pearl Harbor, Bagley a mené des opérations d'escorte de convois et soutenu des débarquements amphibies dans tout le Pacifique, gagnant 1 étoile de bataille mettant fin à la guerre d'occupation dans la région de Sasebo-Nagasaki jusqu'à son retour aux États-Unis. Il a remporté 12 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale et a été désarmé en juin 1946 et vendu à la ferraille en octobre 1947.

*Bleu (DD-387) Bleu n'a pas été endommagé et s'est mis en route lors de l'attaque sous la direction de 4 enseignes. A servi en tant qu'escorte de convoi, présent à la bataille de l'île de Savo le 9 août 192 et a été torpillé au large de Guadalcanal par le destroyer japonais Kawakaze le 21 août et a été sabordé le 22 août. Elle a obtenu cinq étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Heaume (DD-388) Barreétait en cours, près de West Loch au moment de l'attaque. Helm a servi dans les Salomon et le Pacifique Sud jusqu'au 19 février. Il a rejoint les forces opérationnelles des porte-avions rapides de la 5 e flotte en mai 1944. Le 28 octobre dans le golfe de Leyte, le 28 octobre 1944, le Helm et le destroyer compagnon Gridley ont fait couler le sous-marin japonais I-46. . Elle a été utilisée comme cible pendant l'opération Crossroads et mise au rebut en 1946. Elle a reçu 11 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Mugford (DD-389) était en attente et avait de la vapeur ce qui lui a permis de prendre la mer lors de l'attaque au cours de laquelle elle a abattu des avions japonais. Elle a passé une grande partie de 1942 en service de convoi entre les États-Unis et l'Australie. Elle participa à l'invasion de Guadalcanal et fut touchée par une bombe qui tua 8 hommes, en blessa 17 et fit 10 disparus au combat. Elle continuerait à servir dans le Pacifique central et sud étant endommagée par un quasi-accident d'une bombe le 25 décembre au large du cap Gloucester et a été coincée par un Kamikaze le 5 décembre 1944 dans le détroit de Surigo. Elle a escorté les transporteurs rapides de TF 8 et 58 et a servi plus tard au service de piquetage anti-sous-marin et radar.Elle a désarmé 1946 et a été utilisée dans les essais de bombe atomique et après utilisation comme navire d'essai pour la décontamination radioactive a été coulée le 22 mars 1948 à Kwajalein. Elle a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ralph Talbot (DD-390) Ralph Talbota commencé à 09h00 le matin de l'attaque et a rejoint d'autres navires en mer pour tenter de trouver la force de frappe japonaise. Elle passa une grande partie de 1942 engagée dans des missions d'escorte et participa à la bataille de l'île de Savo où elle engagea les Japonais dans le cadre du Groupe Nord et fut endommagée par des tirs d'obus japonais. Il passa la guerre dans le Pacifique Sud et Central à escorter des convois et à soutenir des opérations amphibies et fut endommagé par un Kamikaze au large d'Okinawa. Il est resté en service jusqu'en 1946 lorsqu'il a été affecté à la FOI-1 et au test de la bombe atomique à la croisée des chemins. Elle a survécu à l'explosion et a été coulée en 198. Elle a remporté 12 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

*Henley (DD-391) En bon état à Pearl Harbor, Henley était déjà à General Quarters lorsque l'attaque a commencé parce qu'un nouveau marin a sonné l'alarme de General Quarters au lieu de Quarters for Muster. En conséquence, ses armes étaient habitées. Elle est devenue en route pendant l'attaque sous le commandement d'un lieutenant junior et a rejoint d'autres navires patrouillant à l'extérieur de Pearl Harbor. Henley a effectué des patrouilles de convois et anti-sous-marins principalement autour des Australiens, continuant ces tâches tout au long de la campagne de Guadalcanal. Il a été torpillé et coulé par des bombardiers japonais le 3 octobre 1943 alors qu'il effectuait un balayage en soutien aux troupes à terre près de Finshafen en Nouvelle-Guinée. Henley a remporté 4 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Patterson (DD-392) Patterson n'a pas été endommagé pendant l'attaque et a pris la mer pour mener des patrouilles de guerre anti-sous-marine. Elle passerait la majeure partie de la guerre en tant qu'escorte pour les forces opérationnelles des porte-avions rapides. Elle était avec le Groupe Sud pendant la bataille de l'île de Savo et a subi un coup sur sa monture de canon n°4 qui a tué 10 marins. Elle a reçu 13 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Désarmé en novembre 1945, il est rayé du Naval Vessel Register en 1947 et vendu à la ferraille.

*Jarvis (DD-393) Jarvis a survécu à Pearl Harbor en bon état et s'est mis en route pour rejoindre d'autres navires en patrouille autour d'Oahu. Elle a servi d'escorte pour les transporteurs et les convois et l'invasion de Guadalcanal. Il a été lourdement endommagé par un avion lancé par une torpille lors des atterrissages, mais son équipage a effectué des réparations temporaires et a rétabli le courant. Il a reçu l'ordre d'Efate New Hebrides, mais de toute évidence, il n'était pas au courant de l'ordre que son commandant avait mis à la voile pour Sidney Australian et des réparations du Destroyer Tender. USS Dobbin. Elle passa au sud de l'île de Savo à l'approche des croiseurs japonais et refusa l'assistance pour le Bleu USS. Elle a été vue pour la dernière fois le matin du 9 août 1942 par un avion de reconnaissance de Saratoga. Déjà fortement endommagé et ayant peu de vitesse, aucune communication radio et peu de canons utilisables a été attaqué par une force de 31 bombardiers japonais coulant de toutes les mains à 13h00 le 9 août. Jarvis a reçu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

USS Narval

Narval (SS-167) Narval faisait partie d'une classe de trois grands sous-marins croiseurs construits au milieu des années 1920. Narval avait 14 ans au moment de l'attaque. Elle n'a pas été endommagée à Pearl Harbor et a été utilisée principalement pour soutenir des missions spéciales et des forces d'opérations spéciales lors de raids contre les installations côtières japonaises. Narval a remporté 15 étoiles de bataille pour son service dans le Pacifique et a été désarmé en février 1945 et vendu à la ferraille en mai. Ses canons de 6 pouces sont enchâssés à la base navale de sous-marins de Groton.

Dauphin (SS-169) Indemne lors de l'attaque de Pearl Harbor, le Dolphin a effectué 3 patrouilles de guerre à la fin de 1941 et au début de 1942 avant d'être retiré du service de combat et utilisé pour l'entraînement en raison de son âge. Il a été désarmé en octobre 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il a reçu 2 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cachalot (SS-170) En bon état à Pearl Harbor, Cachalot a mené trois patrouilles de guerre endommageant un pétrolier ennemi avant d'être retiré du service de combat à l'automne 1942, jugé trop vieux pour un service de combat ardu. Il a servi de navire-école jusqu'en juin 1945 et a été désarmé en octobre 1945 et vendu à la ferraille en janvier 1947. Il a reçu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Tautog (SS-199) Tautogn'a pas été endommagé à Pearl Harbor et a fait payer les Japonais pour ne pas l'avoir coulé. Elle a aidé à venger l'attaque de Pearl Harbor en coulant 26 navires ennemis de 71 900 tonnes, y compris les sous-marins RO-30 et I-28 et destructeurs Isoname et Shirakumodans 13 patrouilles de guerre. Il a été retiré du service de combat en avril 1945 et a servi et opéré en collaboration avec le département de recherche sur la guerre de l'Université de Californie pour expérimenter de nouveaux équipements qu'il avait développés pour améliorer la sécurité des sous-marins. Il est désarmé en décembre 1945. Épargné par les essais de la bombe atomique, il sert de navire-école de réserve immobile dans les Grands Lacs jusqu'en 1957 et est démoli en 1960. Tautoga reçu 14 étoiles de bataille et une mention élogieuse d'unité navale pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Oglala (CM-4)A coulé en raison d'une commotion provoquée par une torpille Hélène. Élevé et réparé, converti en navire de réparation à combustion interne. Déclassé 1946 transféré à la garde de la Commission maritime et mis au rebut 1965

Démineurs

Turquie (AM-13) En bon état à Pearl Harbor, il a été rebaptisé Fleet Tug en 1942. Il a été désarmé en novembre 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Bobolink (AM-20) En bon état à Pearl Harbor et redésigné comme remorqueur océanique en 1942. Il a été désarmé en 1946 et vendu par l'administration maritime. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Train (AM-26) En bon état à Pearl Harbor Rail a été rebaptisé Ocean Going Tug en juin 1942. Il a soutenu des opérations dans tout le Pacifique, remportant 6 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été désarmé en 1946 et transféré à l'Administration maritime pour élimination en 1947.

Sterne (AM-31) Indemne lors de l'attaque Sterne a été rebaptisé Ocean Going Tug en juin 1942 et a soutenu la flotte pour le reste de la guerre. Elle a été désarmée et rayée de la liste de marine en décembre 1945. Elle a gagné une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

*Grèbe (AM-43) En bon état à Pearl Harbor Grèbea été rebaptisé Ocean Going Tug en juin 1942. Le 6 décembre 1942 Grèbe échoué en essayant de flotter SS Thomas A. Edison à Vuanta Vatoa, îles Fidji. Les opérations de sauvetage ont été interrompues par un ouragan qui a détruit les deux navires les 1er et 2 janvier 1943.

Viréo (AM-52) En bon état à Pearl Harbor Vireo a été désigné remorqueur océanique en mai 1942. Lors de la bataille de Midway, il aidait USS Yorktown CV-5lorsque ce navire a été torpillé par un sous-marin japonais et coulé. Il a été endommagé lors d'une frappe aérienne japonaise au large de Guadalcanal le 15 octobre 1942, abandonné mais récupéré par les forces américaines et réparé en soutenant les unités de flotte endommagées. Elle a été désarmée en 1946 et disposée par l'Administration Maritime en 1947. Sa disposition finale est inconnue. Elle a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dragueurs de mines côtiers

Cacatoès (AMC-8) En bon état à Pearl Harbor Cacatoès exploité dans le 14e district naval de Pearl Harbor tout au long de la guerre. Elle a été transférée à la Commission maritime le 23 septembre 1946.

Bec-croisé (AMC-9)Indemne lors de l'attaque, il a opéré dans un statut en service attaché au 14e district naval de 1941 à 1947.

Condor (AMC-14) Indemne lors de l'attaque, il a opéré dans les îles hawaïennes tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Mis hors service le 17 janvier 1946, il est transféré à la Commission maritime pour élimination le 24 juillet 1946.

Reedbird (AMC-30) En bon état pendant l'attaque, il a opéré dans les eaux hawaïennes tout au long de la Seconde Guerre mondiale. Puis commandé inactivé, Roseau est revenu à San Diego où elle a été dépouillée et mise hors service le 14 janvier 1946. Son nom a été rayé de la liste Marine le 7 février 1946 et le 8 novembre 1946 elle a été livrée à la Commission Maritime pour l'élimination.

Mines légers (Remarque : tous ces navires étaient des destroyers « four piper » de la Première Guerre mondiale convertis en navires de guerre des mines dans les années 1920 et 1930)

* Pari (DM-15) Pari n'a pas été endommagé à Pearl Harbor et a servi dans tout le Pacifique. Le 29 août 1942, il coula un sous-marin japonais I-123 près de Guadalcanal. Le 6 mai 1943, elle a miné le détroit de Blackett avec ses sœurs USS Preble et USS Breese. Dans la nuit du 7 au 8 mai, une force de destroyers japonais est entrée dans le champ de mines dont l'un Kurashio, descendit et deux autres Oyashio et Kageroont été coulés par des avions alliés le lendemain. Le naufrage de Kagero fourni une mesure de vengeance car ce navire faisait partie du groupe aéronaval japonais qui a attaqué Pearl Harbor. Le 18 février 1945 Pari a été endommagé par deux bombes alors qu'il opérait au large d'Iwo Jima. Gravement endommagé, il a été remorqué jusqu'à Saipan mais le sauvetage était impossible et il a été désarmé et coulé au large d'Apra Harbour Guam le 16 juillet 1945. Il a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ramsay (DM-16) Ramsey s'est mis en route pendant l'attaque et a largué des grenades sous-marines à proximité de ce que l'on croyait être un sous-marin miniature. Il a servi dans les Salomon et les Aléoutiennes et a été redésigné comme auxiliaire divers (AG-98) en 1944, opérant autour de Pearl Harbor. Il a été désarmé en octobre 1945 et mis au rebut en 1946. Il a reçu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

*Montgomery (DM-17) Indemne lors de l'attaque Montgomery mené des opérations ASW à la suite de l'attaque. Il a opéré dans tout le Pacifique jusqu'à ce qu'il soit endommagé par une mine alors qu'il était ancré au large de Ngulu le 17 octobre 1944. Il a été désarmé le 23 avril 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il a reçu 4 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Breese (DM-18) Breese s'est mis en route pendant l'attaque et a aidé à couler un sous-marin miniature. Elle a été engagée tout au long de la guerre dans le Pacifique et a opéré avec Pari et Préble d'exploiter le détroit de Blackett en mai 1943, une opération qui a entraîné le naufrage de 3 destroyers japonais. Il a été désarmé et vendu à la ferraille en 1946. Il a reçu 10 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Tracy (DM-19) Tracy était en cours de révision pendant l'attaque et toutes les machines et l'armement ont été démontés. Après la révision, elle a opéré autour du Pacifique et en février 1943, elle Tracy, en tant que chef de groupe de travail, a dirigé Montgomery (DM-17) et Préble (DM-20) pour la pose d'un champ de 300 mines entre Doma Reef et Cape Esperance. Cette nuit-là, destroyer japonais Makigumo a heurté l'une de ces mines et a été tellement endommagé qu'il s'est sabordé. Tracy a été mis hors service et mis au rebut en 1946. Elle a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Préble (DM-20) Préble était en révision le 7 décembre et n'a pas pris part à l'action. Pendant la guerre, elle a opéré dans tout le Pacifique et en compagnie de Pari et Breese a posé un champ de mines le 6 mai 1943 qui a entraîné le naufrage de 3 destroyers japonais. Elle a été redésignée comme auxiliaire divers (AG-99) et elle a été réglementée pour les devoirs d'escorte de convoi jusqu'à la fin de la guerre. Il a été désarmé en décembre 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il a reçu 8 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Sicard (DM-21) Le Sicard était en révision au chantier naval pendant l'attaque. Pendant la guerre, elle a servi principalement en service d'escorte de convoi avec et dans certaines opérations de pose de mines. Il a été reclassé en auxiliaire divers, AG-100, à compter du 5 juin 1945, désarmé en décembre 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il a reçu 2 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pruitt (DM-22)Pruitt était en cours de révision pendant l'attaque et a servi dans tout le Pacifique pendant la guerre. Elle a été reclassée en auxiliaire divers, AG-101, à compter du 5 juin 1945, désarmée en novembre et rayée de la liste de la Marine en décembre 1945, mise au rebut au chantier naval de Philadelphie. Elle a reçu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Démineurs à grande vitesse (Remarque : tous ces navires étaient des destroyers « four piper » de la Première Guerre mondiale convertis en navires de guerre des mines dans les années 1920 et 1930)

Zane (DMS-14)En bon état à Pearl Harbor Zane a vu beaucoup de service dans le Pacifique Sud et Central pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a mené des opérations de déminage, d'escorte de convoi et d'ASW de Pearl Harbor à la campagne des Mariannes. Il a été endommagé lors d'un échange de tirs avec des destroyers japonais à Guadalcanal en 1942. Après l'invasion de Guam, il a été réaffecté au remorquage de cibles. Reclassé de dragueur de mines à grande vitesse à auxiliaire divers, AG-109, le 5 juin 1945, il est désarmé en décembre 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il reçoit 6 étoiles de bataille et une distinction d'unité navale pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

*Wasmuth (DMS-15) Wasmuthn'a pas été endommagé pendant l'attaque et a passé l'année 1942 à effectuer des patrouilles et des missions d'escorte de convois dans les Aléoutiennes et sur la côte ouest. Le 27 décembre 1942, alors qu'il escortait un convoi dans une mer agitée, deux de ses grenades sous-marines ont été arrachées de leurs supports et ont explosé sous son fantail soufflant de sa poupe. Malgré les tentatives de réparation, son équipage a été évacué et il a coulé le 29 décembre 1942. Il a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Trever (DMS-16) Trever a commencé pendant l'attaque sans son commandant. Pendant la guerre, elle a vu un service étendu. En 1945, il a été réglementé à l'entraînement et aux opérations locales autour de Pearl Harbor. Le 4 juin 1945, il a été reclassé comme auxiliaire divers et désigné comme AG-110 et désarmé en décembre 1945 et vendu pour démolition en 1946. Il a reçu 5 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

*Poiré (DMS-17) Poiré a démarré pendant l'attaque et n'a pas été endommagé. Pendant la guerre, elle s'est engagée dans de nombreuses missions de déminage et d'escorte. Il a heurté une mine lors de l'invasion Peleliu au large de l'île de Floride et a coulé le 6 septembre 1944. Il a reçu 6 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

USS Sacramento

Sacramento (PG-19) Les personnes âgées Sacramento n'a pas été endommagé pendant l'attaque et a participé aux opérations de sauvetage et de sauvetage après l'attaque. Pendant la guerre, il a servi d'appel d'offres pour les bateaux PT et de navire de sauvetage aérien. Sacramento a été désarmé le 6 février 1946 à Suisun Bay, Californie, et simultanément transféré à la War Shipping Administration pour élimination. Elle a été vendue le 23 août 1947 pour service commercial, opérant initialement sous le registre italien sous le nom de Fermine. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Appels d'offres de destroyer

Dobbin (AD-3) Dobbin a reçu des dommages mineurs d'une explosion d'une bombe à côté qui a tué 2 membres d'équipage. Pendant la guerre, il servira dans le Pacifique Sud en soutenant les escadrons de destroyers de la flotte du Pacifique. Elle a été désarmée et transférée à l'administration maritime en 1946. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Whitney (AD-4) Whitney a été amarré avec un nid de destroyers pendant l'attaque et les a aidés à se préparer à la mer pendant l'attaque en distribuant des fournitures et des munitions pour les aider à se mettre en route. Ses marins ont aidé dans les opérations de réparation et de sauvetage sur plusieurs navires pendant et après l'attaque. Il fournira un soutien vital aux escadrons de destroyers pendant la guerre et servira jusqu'en 1946, date à laquelle il fut désarmé et transféré à l'administration maritime et mis au rebut en 1948. Il reçut une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Appels d'offres pour hydravions

Curtiss (AV-4) Endommagé par une bombe et réparé. Il a servi tout au long de la guerre et a été endommagé par un Kamikaze en 1945 alors qu'il opérait au large d'Okinawa. Réparé, il a terminé la guerre et a servi en service actif jusqu'en 1956, date à laquelle il a été désarmé et placé en réserve. Elle a été ferraillée en 1972. Curtiss a reçu 7 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Tanger (AV-8) Amarré juste après le USS Utah Tanger n'a pas été endommagé lors de l'attaque et a contribué ses canons à la défense aérienne ainsi qu'à tirer sur un sous-marin de poche japonais qui avait pénétré dans le port. Elle a maintenu un transporteur opérationnel très actif dans le Pacifique. Désarmé en 1946 Tanger a été vendu à la ferraille en 1961. Elle a obtenu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Annexes pour hydravions (petits)

Avocette (AVP-4) En bon état à Pearl Harbor Avocet Avocettea servi dans les théâtres d'opérations de l'Alaska et des Aléoutiennes en tant qu'unité de l'Aile de patrouille 4. Au fil des ans, elle s'est occupée des escadrons de patrouille, a transporté du personnel et du fret et a participé à des tâches de patrouille, d'enquête et de sauvetage. Elle a été désarmée en décembre 1945 et vendue en 1946. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Cygne (AVP-7) Swan était sur la cale sèche du Marine Railway pendant l'attaque et n'a pas été endommagé. Pendant la guerre, il a été principalement utilisé pour le remorquage de cibles. Elle a été désarmée en décembre 1945 et disposée par la Commission Maritime en 1946. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Annexes d'hydravions (Destroyer) (Remarque : tous ces navires étaient des destroyers « four piper » de la Première Guerre mondiale convertis en hydravions dans les années 1920 et 1930)

Hulbert (AVD-6) Hulbertn'a pas été endommagé pendant l'attaque et a passé 1942-1943 à mener des missions de soutien pour les hydravions. Reclassé DD-342, il fut utilisé comme escorte et garde d'avion pour les nouveaux Escort Carriers à San Diego jusqu'à la fin de la guerre. Il a été désarmé en novembre 1945 et vendu à la ferraille en 1946. Il a reçu 2 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

*Thornton (AVD-11) Thornton a contribué ses canons à la défense de Pearl Harbor et a servi dans divers endroits dans le Pacifique en soutenant les opérations des hydravions. Elle a été perdue lors de l'invasion d'Okinawa lorsqu'elle est entrée en collision avec Ashtabula (AO-51) et Escalante (AO-70). Son côté tribord a été gravement endommagé. Elle a été remorquée jusqu'à Kerama Retto. Le 29 mai 1945, un conseil d'inspection et d'enquête a recommandé que Thornton soit désarmé, échoué dépouillé de tout le matériel utile au besoin, puis abandonné. Il fut échoué et désarmé le 2 mai 1945. Son nom fut rayé de la liste de la Marine le 13 août 1945. En juillet 1957, la carcasse abandonnée du Thornton fut offerte au gouvernement des îles Ryukyu. Elle a reçu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Navire de munitions

Pyro (AE-1) Pyro n'a pas été endommagé lors de l'attaque et a servi la guerre en transportant des munitions vers des bases navales autour du Pacifique. Il a été désarmé en 1946 et mis au rebut en 1950. Il a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Ramapo (AO-12) Le Ramapo n'a pas été endommagé à Pearl Harbor et en raison de sa faible vitesse, il a été réglementé pour alimenter les opérations de transport entre les Aléoutiennes et le Puget Sound.Elle a été désarmée en 1946 et transférée à l'administration maritime.

*Neosho (AO-23) Indemne lors de l'attaque, son capitaine l'a déplacé avec vigilance de sa couchette près de Battleship Row vers une partie moins exposée du port. Il a opéré avec les forces opérationnelles du porte-avions et a été lourdement endommagé lors de la bataille de la mer de Corail par des avions japonais. Son équipage l'a maintenu à flot pendant 4 jours jusqu'à ce qu'il soit découvert et son équipage sauvé avant qu'il ne soit coulé par des tirs de l'USS Henley le 11 mai 1942. Néosho a reçu 2 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Réparer les navires

Méduse (AR-1) Le Medusa n'a pas été endommagé à Pearl Harbor et a passé la guerre dans tout le Pacifique Sud à réparer de nombreux navires endommagés au combat. Après la guerre, il a servi à préparer les navires à l'inactivation avant d'être désarmé en 1947 et remis à l'administration maritime. Elle a été mise au rebut en 1950. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

USS Vestal après l'attaque

Vestale (AR-4) Vestale a été endommagé alors qu'il était amarré à côté de l'USS Arizona. Réparé après l'attaque, le Vestal a servi tout au long de la guerre dans le Pacifique et était vital pendant les jours critiques de 1942 lorsqu'il et son équipage ont rendu de vaillants services aux principales unités de flotte endommagées pendant la campagne de Guadalcanal et les actions autour des îles Salomon. Transporteurs Entreprise et Saratoga, cuirassés Dakota du Sud et Caroline du Nord, croiseurs San Francisco, La Nouvelle-Orléans, Pensacola et Saint Louisfiguraient parmi les 5 603 emplois sur 279 navires et 24 activités à terre qu'elle a accomplies au cours d'une tournée de 12 mois à Espiratu Santo. Elle continuerait à effectuer ce niveau de service le reste de la guerre. Au cours d'un passage à Ulithi, il a effectué 2 195 travaux pour 149 navires, dont 14 cuirassés, 9 porte-avions, 5 croiseurs et 5 destroyers. Elle a continué son travail vital même après la guerre jusqu'en 1946, date à laquelle elle a finalement été déclassée. Elle a été vendue à la ferraille en 1950. Elle a reçu 1 étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Rigel (AR-11) Rigelétait à Pearl Harbor achevant sa transformation de Destroyer Tender à Repari Ship. Elle a subi des dommages mineurs et elle a servi tout au long de la guerre en effectuant des réparations vitales sur de nombreux navires. Il a été désarmé et transféré à l'administration maritime en 1946. Son sort ultime est inconnu. Elle a reçu 4 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Appel d'offres sous-marin

Pélias (AS-14) Indemne lors de l'attaque Péliassoutenu des escadrons de sous-marins basés dans le Pacifique tout au long de la guerre. Elle a été mise en service dans la réserve le 6 septembre 1946 et en service dans la réserve le 1er février 1947. Le 21 mars 1950, elle a été mise hors service en réserve, mais a ensuite effectué un service d'accostage à Mare Island jusqu'à sa mise hors service le 14 juin 1970. Elle a été démoli en 1973.

Navire de sauvetage sous-marin

Canard siffleur (ASR-1) Widgeon a mené des opérations de sauvetage, de sauvetage et de lutte contre l'incendie sur les cuirassés coulés et endommagés sur la rangée de cuirassés. Pendant la guerre, il a servi comme navire de sauvetage sous-marin de service à Pearl Harbor et à San Diego. Après la guerre, elle a soutenu l'opération Crossroads. Elle a été désarmée et vendue pour la ferraille en 1947. Elle a reçu l'étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Navire-hôpital

Réconfort (AH-5)Solace n'a pas été endommagé lors de l'attaque et a prodigué des soins médicaux à de nombreux blessés après l'attaque. Elle a servi tout au long de la guerre en soignant les blessés et les mourants dans les Gilberts, les Marshalls, Guam, Saipan, Palau, Peleliu, Iwo Jima et Okinawa. Réconfort a été désarmé à Norfolk le 27 mars, rayé de la liste de la Marine le 21 mai et est retourné à la War Shipping Administration le 18 juillet 1946. Il a été vendu aux Turkish Maritime Lines le 16 avril 1948 et rebaptisé SS Ankara, reconstruit en tant que paquebot. SS Ankara a été désarmé en 1977 et démoli à Aliaga, en Turquie, en 1981. Réconfort a reçu sept étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale.

Véga (AK-17) Vega était à Honolulu en train de décharger des munitions lorsque l'attaque s'est produite. Elle a servi dans les Aléoutiennes et dans le Pacifique central pendant la guerre. Désarmé et mis au rebut en 1946. Il a reçu 4 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Navires d'émission de magasins généraux

Roulette (AKS-1) Castor a été mitraillé par des avions japonais pendant l'attaque mais a subi peu de dommages. Elle poursuivra une illustre carrière pendant la Seconde Guerre mondiale, la Corée et le Vietnam avant d'être désarmée en 1968 et mise au rebut au Japon en 1969. Elle a reçu trois étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale, deux pour le service de la guerre de Corée et six étoiles de campagne pour le service de la guerre du Vietnam. .

USS Antares

Antarès (AKS-3) Antarès était à l'entrée de Pearl Harbor et a repéré un sous-marin miniature. Elle a signalé le contact au Salle de l'USS qui a coulé le sous-marin. Pendant la guerre Antarès a effectué de nombreuses courses de ravitaillement dans le Pacifique et était à Okinawa. Naviguant de Saipan à Pearl Harbor, elle a été attaquée par les sous-marins japonais I-36, dont les torpilles ont raté leur cible et le kaiten-portant I-165.Elle a ouvert le feu sur l'un des sous-marins, le forçant à plonger. Il a été désarmé en 1946 et vendu à la ferraille en 1947. Il a reçu 2 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Remorqueurs de haute mer

Ontario (AT-13) En bon état à Pearl Harbor, l'Ontario appuierait les opérations dans le Pacifique tout au long de la guerre. Elle a été désarmée en 1946 et vendue en 1947. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Sunnadin (AT-28) Indemne lors de l'attaque, il a opéré à Pearl Harbor pendant toute la durée de la guerre. Elle a été désarmée en 1946 et transférée à l'administration maritime. Sa disposition finale est inconnue. Elle a reçu une étoile de bataille pour son service lors de l'attaque de Pearl Harbor.

Keosanqua (AT-38) Keosanqua était à l'entrée de Pearl Harbor, se préparant à transférer une remorque du USS Antarès. Elle a pris le remorquage jusqu'à Honolulu lors de l'attaque. Elle a opéré à Pearl Harbor et dans le Pacifique central en menant des opérations de remorquage. Il a été désarmé en 1946 et transféré à la Commission maritime le 11 juillet pour élimination, il a été vendu le même jour à Puget Sound Tug & Barge Co., Seattle, Wash. Revendu à une compagnie maritime canadienne en 1948, il a été rebaptisé Edward J. Coyle. En 1960, elle a été rebaptisée Détroit du Commodore.

*Navajo (AT-64) Navaho se trouvait à 12 milles de l'entrée de Pearl Harbor lorsque l'attaque a eu lieu. Elle a opéré dans le Pacifique Sud jusqu'au 12 décembre 1942 quand elle a été torpillée et coulée par le sous-marin japonais je-39 lors du remorquage d'une barge à essence JOJ-42 150 miles à l'est d'Espiritu Santo, le 12 décembre 1943 avec la perte de tout sauf 17 de son équipage de 80. Elle a gagné 2 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Auxiliaires divers

USS UTah AG-16

*Utah (AG-16 ex-BB-31) Coulé à ses amarres et redressé en 1944 mais non levé, l'épave est maintenant un mémorial à Ford Island.

Argonne (AG-31) L'Argonne n'a pas été endommagé pendant l'attaque et a servi dans une variété de capacités pendant la guerre en soutenant les opérations dans le Pacifique. Pendant un certain temps, il a été le vaisseau amiral de l'amiral Halsey en tant que commandant du Pacifique sud-ouest en 1942 pendant la campagne de Guadalcanal. Le 10 novembre 1944, Argonne était amarré à une bouée dans le poste d'amarrage 14, à Seeadler Harbour, lorsque le navire de munitions Monter le capot (AE-11) a explosé, à 1 100 mètres, lui causant des dommages ainsi qu'à d'autres navires qu'elle a aidés après l'explosion. Elle a été désarmée en 1946 et transférée à l'administration maritime. Elle a été ferraillée en 1950. Argonne a reçu une étoile de bataille pour son service à Pearl Harbor.

Sumner (AG-32) Sumner n'a pas été endommagé pendant l'attaque et a été redésigné comme navire d'enquête AGS-5. Il est endommagé par un obus japonais au large d'Iwo Jima le 8 mars 1945. Il est désarmé en 1946 et transféré à l'Administration Maritime. Elle a reçu 3 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


De nouveaux navires pour porter les noms Arizona et Oklahoma

Cela fait plus de 75 ans qu'un navire de la marine américaine nommé USS Arizona ou USS Oklahoma était en service. Après avoir été détruits lors de l'attaque de Pearl Harbor le 7 décembre 1941, les deux cuirassés qui portaient ces noms ne furent jamais remis en service. USS Arizona (BB-39) encore.


Cachalot SS-170 - Histoire

L'un des événements les plus marquants de l'histoire de Cachalot a eu lieu le week-end du 22 mai 1964, lors du Camp-o-ree printanier.

La majorité de Camp Cachalot se trouve dans ce qu'on appelle une lande de pins et de chênes de l'Atlantique (dont le plus grand exemple est les landes de pins du New Jersey de 1,1 million d'acres). Ces types de forêts consistent en une zone avec un sol principalement sableux peuplé de pins et le chêne des broussailles, espèces adaptées au feu. Le feu est un phénomène essentiel dans ce type de forêt, éliminant le bois mort et replaçant les nutriments dans le sol. Comme pour les autres landes de pins et de chênes, Cachalot et ses environs subissent des incendies de forêt relativement fréquents, généralement de petite taille (moins de 2 acres), qui sont généralement maîtrisés rapidement par les pompiers locaux. Cette histoire d'incendie explique toute la suie et les cendres mélangées au sable qui tache invariablement les chevilles après avoir traversé le camp [1].

Au cours de ce printemps, Camp-o-ree, cependant, a balayé Cachalot depuis la forêt d'État Myles Standish adjacente, brûlant à travers Cachalot, menaçant finalement des maisons à Plymouth et Wareham, et ne s'arrêtant que lorsqu'il a atteint White Island Pond à l'est, en mai. 24 septembre 1964. Au total, 5 500 hectares de forêt, dont la majeure partie de Cachalot, ont été consumés par l'incendie. [2] Plus de 700 scouts et animateurs ont été évacués de Cachalot, mais heureusement, il n'y a pas eu de blessés importants au camp. La plupart des principaux bâtiments de la propriété ont été épargnés, mais la hutte de Quonset (qui a explosé lorsque l'essence stockée à l'intérieur s'est enflammée), un économat, la cabine de cuisinier d'origine et l'abri avant-poste d'Abner's Pond ont été perdus, ainsi que tous les latrines des emplacements de tentes. Le New Bedford Standard-Times a rapporté plus tard que l'incendie était l'œuvre d'un pyromane qui avait allumé pas moins de 63 incendies distincts [3] ! La plupart d'entre eux ont été allumés par des dispositifs incendiaires improvisés composés d'une cigarette allumée et d'un paquet d'allumettes collés sur des rochers avec du ruban adhésif et jetés dans la forêt.

[1] La rumeur veut que cette combinaison de sable et de cendre agisse comme un filtre pour l'eau dans et autour du camp. Bien qu'il soit possible que cela ait un certain impact sur le ruissellement des pluies, rien n'indique que cela ait un effet réel sur les grands étangs, dont plusieurs ont des sources d'alimentation, ou sur les eaux souterraines.

[2] Vous ne pouvez pas dire simplement en regardant la forêt aujourd'hui quelles zones ont été plus significativement affectées par cet incendie. En regardant des photos antérieures à l'incendie de 1964, on peut clairement voir que la canopée de la forêt au-dessus de Cachalot n'était pas plus épaisse qu'elle ne l'est aujourd'hui et, dans certains cas, était en fait plus mince.

[3] Le Standard-Times a également publié un bref article alors que l'incendie faisait toujours rage, signalant que la défense civile de Fairhaven était prête à aider aux efforts de lutte contre l'incendie et d'évacuation, citant le chef de l'époque du CD de Fairhaven, Armand Guilmette. Ce n'est que quelques années plus tard qu'Armand est devenu le premier Ranger résident au Camp Cachalot.

Conception et maintenance du site Web par Dennis J. Wilkinson, II.
Tout le contenu est protégé par copyright ©2004- par l'Association des anciens du Camp Cachalot, sauf indication contraire.

Cette page a été modifiée pour la dernière fois le mercredi 24 février 2021.

Le site a l'air étrange ? Votre navigateur n'est peut-être pas à jour. Voir la note sur la page principale.


Одпишитесь, тобы загрузить Modèles WoWS : USS Cachalot SS-170 (1933)

Un accessoire de l'USS Cachalot, tel qu'il apparaît dans l'épreuve de test des sous-marins de World of Warships.

Malheureusement, le premier port maritime américain n'était pas un transporteur, mais j'ai eu quelque chose d'aussi bien.

CE N'EST PAS UN VÉHICULE CONDUITE, ET JE N'EN FAIS JAMAIS UN, ALORS S'IL VOUS PLAÎT, NE VOUS EMPECHEZ PAS DE DEMANDER.

Entièrement truqué, utilisez un outil de modèle pour altérer les pièces mobiles.

Comprend :
USS Cachalot SS-170 (1933) (normal, skybox)

L'un des V-Boats construits par les États-Unis dans les années 1930, sur la base des restrictions du traité naval de Londres. Il a participé à plusieurs exercices navals tout au long des années 1930 et a été stationné à Pearl Harbor lors de l'attaque japonaise, subissant des dommages minimes. Cachalot a ensuite participé à diverses opérations tout au long de 1942, avant de déménager à New London et de passer le reste de la guerre en tant que sous-marin scolaire, étant démoli en 1947.

Nom : Cachalot
Homonyme : cachalot
Constructeur : Portsmouth Naval Shipyward
Armement : 6 tubes lance-torpilles de 533 mm, 4 à l'avant et 2 à l'arrière, 1 canon de 76 mm 3"/50, 2 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm refroidies à l'eau
Type : Sous-marin
Classe : Cachalot
Autres navires de la classe : USS Cuttlefish SS-171
Poids:

1680 tonnes
Puissance : 2x moteurs diesel BuEng
Propulsion : 2 arbres
Vitesse : 17 nœuds / 31 km en surface, 8 nœuds / 13 km en plongée
Équipage:

55
Construction : posé le 21 octobre 1931, lancé le 19 octobre 1933, mis en service le 1er décembre 1933
Destin : frappé le 8 juillet 1946, vendu à la ferraille le 26 janvier 1947

Veuillez signaler tous les bugs que vous trouvez.

Jeux de guerre pour WoWS
Mon ami Kovah pour l'accès au modèle
Nem pour VTFModifier
cra0kalo pour son compilateur


Voir la vidéo: Un homme face aux cachalots reportage complet (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Fauzshura

    À mon avis, ils ont tort.

  2. Ashlin

    C'est incomparable)))))))

  3. Jugore

    Merci pour votre aide dans cette affaire, maintenant je ne ferai pas une telle erreur.

  4. Vibar

    Fait intéressant, y a-t-il un analogue?



Écrire un message